Aimer l’opéra
9 mars 2012 par admin

Qu’est-ce qu’un opéra ?

Définition

• Un opéra, c’est du théâtre et de la musique, de la danse et du chant, du drame et de la comédie, des arts plastiques et visuels.
C’est un travail sur la mélodie, l’harmonie, les couleurs de l’orchestre et des voix, la création et l’interprétation des personnages et des situations, les décors, les costumes, les lumières…

C’est un art total, qui fait appel à toutes les palettes créatives.

Le pratiquer réclame une connaissance profonde de la musique, un travail exigeant d’équipe, tous unis pour offrir, dans un spectacle de grande qualité, un moment intense et riche d’émotions.

Y assister requiert un regard attentif, une oreille ouverte et procure le plaisir de se laisser entraîner et de participer à un spectacle complet.
C’est un miroir de la vie d’hier et d’aujourd’hui.

• L’opéra est aussi une entreprise qui emploie de très nombreux talents et fait travailler de métiers très divers : artistes (chant, instruments, direction d’orchestre, mise en scène) et techniciens, régie, son, lumière, mais aussi gestionnaires, producteurs, diffuseurs…

Fausses affirmations, vraies réponses

Certaines idées reçues ont la vie dure :

L’opéra, c’est de la grande musique, c’est une musique difficile,
Faux : « Il n’y a pas la grande et la petite musique, il y a la bonne et la mauvaise » disait Weber, un compositeur de « grande musique ».
Mozart a composé La Flûte enchantée pour un théâtre de foire destiné à tous les publics, et a créé un opéra pour enfants.

L’opéra, c’est pas pour moi
Pourtant, vous chantez de l’opéra en fredonnant les musiques de certaines publicités.

L’opéra, c’est compliqué
C’est un spectacle vivant, comme le théâtre, la musique, le concert ou la comédie musicale, c’est compliqué ?

L’opéra, c’est ennuyeux
Pourquoi la pub utiliserait-elle la musique d’opéra pour vendre ses produits si elle était compliquée et rasante ?
Car vous la chantez facilement cette musique difficile, compliquée, ennuyeuse, qui n’est pas pour vous ! Il vous suffit d’entendre à la TV quelques notes du chœur des courtisans de Verdi pour le reprendre, et le fredonner en vous promenant sans vous rendre compte que vous chantez un air d’opéra .
Cette musique n’est ni difficile puisque vous la chantez, ni ennuyeuse puisque vous la chantez avec plaisir.

Faux :

Les commentaires sont fermés.